Ebene Magazine – Chômage partiel: Non, cela ne changera pas le 1er mars

0
24

COVIDÉ DE CHÔMAGE PARTIEL. En raison du développement de l’épidémie de coronavirus, les conditions actuelles de l’activité partielle de droit commun ont été maintenues par décret.

[Mis à jour le 1er mars 2021 à 9h15] Deux millions. C’est le nombre d’employés qui sont encore partiellement au chômage aujourd’hui en raison de la crise sanitaire des coronavirus. Compte tenu de l’évolution de l’épidémie, le gouvernement a récemment annoncé qu’il maintiendrait les conditions actuelles de chômage partiel, ce qui a été confirmé dans un décret publié au Journal officiel le 27 février au moins jusqu’à fin mars. Ce n’est pas la première fois que le gouvernement renouvelle le système de chômage partiel. Face à la crise, de nombreuses entreprises ne peuvent toujours pas accueillir le public dans un futur proche (restaurants, salles de sport, théâtres …). En théorie, la rémunération des salariés aurait dû être revue à la baisse, le reste devant être payé par des entreprises n’appartenant pas aux secteurs protégés. Linternaute.com fait le point sur les conditions actuelles:

L’emploi partiel de droit commun est un moyen pour les entreprises contraintes de réduire voire de cesser leur activité, ce qui permet le versement d’une allocation gouvernementale. Les salariés ne reçoivent plus leur salaire habituel, mais une compensation. Dans le même temps, le gouvernement a développé un système de chômage partiel de longue durée, également connu sous le nom d’APLD. Avec le décret n ° 2021-221, le chômage partiel de longue durée est également prolongé: vous pouvez en faire la demande jusqu’au 1er juillet 2021. Pour plus d’informations, consultez notre article dédié.

Les travailleurs à temps partiel ne reçoivent plus le salaire habituel. Une compensation est versée à la place du salaire. Dans le détail, seuls les salariés Smic (CDD ou CDI), les salariés Smic à temps partiel et les salariés en formation perçoivent l’intégralité de leur salaire. Si vous n’êtes pas dans ce cas, vos revenus diminueront. L’allocation est égale à 70% de votre salaire brut (84% de votre salaire net). Votre convention collective peut être plus avantageuse dans certains cas et porter la limite à plus de 84%.

Souhaitez-vous calculer les effets de ce calcul et déterminer le montant de votre allocation de chômage partiel? Un simulateur a été mis à disposition ici sur le site Web du ministère du Travail. Vous devrez saisir plusieurs informations: le taux de votre salaire horaire brut, le nombre d’heures non travaillées et la durée des heures de travail de votre contrat (en heures). Vous recevrez une estimation de votre salaire brut, y compris votre composante salariale classique et votre indemnité, en fonction du nombre d’heures non travaillées.

L’employeur reste responsable du paiement de l’indemnité de chômage partiel. L’Etat intervient a posteriori pour verser une allocation à l’employeur. En tant qu’employé, vous recevrez une rémunération aux mêmes dates que votre salaire en temps normal. Chaque mois, vous recevrez un récapitulatif qui pourra figurer sur votre bulletin de paie. L’allocation est visible sur le bulletin de paie via une ligne «Indemnité partielle d’activité pour les heures non travaillées» au-dessus de la ligne «Net payable avant impôt sur le revenu». Comme le précise l’Urssaf sur son site Internet spécial, l’allocation de chômage partiel n’est pas soumise aux «Cotisations et Cotisations de Sécurité Sociale» mais à la CSG et à la CRDS. Un taux unique de 6,2% s’applique à la CSG et de 0,5% à la CRDS. Veuillez noter que la retenue à la source continue de s’appliquer.

À l’instar de l’événementiel, du sport et de la culture, le secteur de la restauration est l’un des secteurs gravement touchés par la crise sanitaire des coronavirus, le secteur dit protégé. Les entreprises de restauration ne sont actuellement pas autorisées à recevoir du public. Le secteur de la restauration bénéficie donc d’un chômage partiel de droit commun avec un soutien total de l’Etat. Comme déjà mentionné, ce soutien à 100% doit être maintenu au moins jusqu’à fin mars 2021.

Les conditions actuelles de chômage partiel resteront en place jusqu’à fin mars, même pour les entreprises n’appartenant pas à la secteurs protégés. Le 1er avril, cependant, le solde à la charge des entreprises sera revu à la hausse et la rémunération des salariés à la baisse.

Ils ont été promis en mai. Le mercredi 2 décembre, deux décrets ont été publiés au Journal officiel, précisant enfin les modalités de prise en compte des périodes de chômage partiel pour les droits à pension. « Le texte fixe les modalités de prise en compte des périodes d’activité partielle comprises entre le 1er mars 2020 et le 31 décembre 2020 pour les droits à pension qui entrent en vigueur à partir du 12 mars 2020, notamment en fixant un quota horaire pour lequel le salarié Une situation de travail partiellement rémunéré peut confirmer un quart de la pension de base », lit-on dans le préambule du décret 2020-1491.

Si vous avez travaillé de courte durée cette année, ces périodes ouvrent en effet des droits à pension . Un minimum de 220 heures rémunérées est fixé pour valider un quart payé dans le système général. A titre de référence, le deuxième décret se réfère plus précisément aux assurés de certaines réglementations particulières (industrie de l’électricité et du gaz, SNCF, RATP).

Dans le cadre de l’activité partielle de longue durée, les entreprises sont autorisées à travailler en échange de des garanties d’emploi jusqu’au 30 juin 2022 pour une période maximale de deux ans jusqu’à 40%. Vous devez conclure au préalable une convention collective majoritaire (succursale ou entreprise).

« La convention définit: 1 ° la date de début et la durée de l’utilisation du dispositif spécifique d’activité partielle; 2 ° les activités et les salariés auxquels cette dispositif s’applique; 3 ° la réduction maximale du temps de travail dans le délai légal; 4 ° les obligations en matière d’emploi et de formation professionnelle; 5 ° la procédure d’information des syndicats signataires et des instances représentatives du personnel pour la mise en œuvre de la convention. au moins tous les trois mois », peut-on lire dans l’arrêté du 30 juillet. « L’employeur adresse à l’autorité de gestion (Direccte) un rapport sur le respect des obligations (…) avant la fin de chaque période spécifiée pour l’approbation d’une sous-activité. »

Les informations collectées sont destinées au CCM Benchmark Group doit être Assurez-vous que votre newsletter est envoyée.

Ils sont également utilisés pour des cibles publicitaires, sous réserve des options auxquelles vous vous êtes abonné.

Vous avez le droit d’accéder et de corriger vos données personnelles et de demander leur suppression dans les limites fixées par la loi.

Vous pouvez également revoir vos options de ciblage à tout moment. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Qu’en est-il des petites entreprises sans représentants syndicaux? L’accord peut passer par un référendum. Veuillez noter que l’APLD n’est pas incompatible avec la mise en œuvre d’un plan social. L’activité partielle de longue durée « est accordée dans un délai de vingt-quatre mois consécutifs ou non consécutifs sur une période de référence de trente-six mois consécutifs ». Le salarié perçoit une rémunération allant jusqu’à 84% de sa rémunération nette. À son tour, l’entreprise doit payer une commission restante de 15%. Les frais de formation peuvent être couverts jusqu’à 80%. Au total, plus de 6 000 entreprises, dont 60% emploient moins de 20 personnes, sont concernées par un contrat de chômage partiel de longue durée, a indiqué le ministre du Travail. «Nous avons 420 000 employés», a-t-elle ajouté. « Cela fonctionne au-delà de ce que nous avons imaginé. »

Résumé

un salaire
Par quand
retraite
Longue durée

[Mis à jour le 1er mars 2021 à 9 h 15] Deux millions. C’est le nombre d’employés qui sont encore partiellement au chômage aujourd’hui en raison de la crise …

Je gère mes abonnements push

Les informations collectées sont destinées au Groupe CCM Benchmark pour assurer la diffusion de votre newsletter.

Elles sont également utilisées, sous réserve des options auxquelles vous avez souscrit, à des fins publicitaires.

Vous avez le droit d’accéder et de corriger vos données personnelles et de demander leur suppression dans les limites fixées par la loi.

Vous pouvez également revoir vos options de ciblage à tout moment. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Titre associé :
> Chômage partiel: Non , ça ne changera pas le 1er mars
Chômage partiel, gaz, les jeunes. .. Qu’est-ce qui va changer le 1er mars 2021

Ref: https://www.linternaute.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire, votre avis compte!

Laisser un commentaire, votre avis compte!