Ebene Magazine – Darren Moore sur le «  plus grand défi  » de la saison pour Doncaster Rovers

0
22
Ebene Magazine - Darren Moore sur le `` plus grand défi '' de la saison pour Doncaster Rovers

Le patron des Rovers a apporté de multiples changements à son équipe lors de chacun des matchs récents en raison d’une combinaison de garder les joueurs frais et de chercher à éviter les blessures.

Et il dit que ces objectifs, ainsi que l’effort de gagner des matchs, ont été incroyablement difficiles à atteindre pendant trois semaines de matchs.

« Avec une saison normale, vous auriez probablement six ou sept matchs en milieu de semaine répartis sur la saison », a déclaré Moore.

«Il nous reste probablement plus que ce nombre de matchs en milieu de semaine, donc vous obtenez trois matchs de plus en une semaine.

«Il ne s’agit que de récupérer et de préparer physiquement des joueurs qui, nous le savons, ne peuvent tout simplement pas faire cela en 90 minutes en trois matchs par semaine.

«Nous avons donc des joueurs qui ne peuvent faire que 60 minutes. Nous avons des joueurs qui ne peuvent faire que 30 minutes.

«Nous avons dû faire tourner et déplacer les gens et il s’agit d’essayer de les garder en forme et de ne pas les renvoyer en arrière.

«Le crédit aux joueurs, le crédit aux départements de science du sport et de médecine, nous en tant qu’entraîneurs essayons d’intégrer et de fusionner le tout, tout en essayant de rester compétitifs.

« Nous avons dû le gérer et nous continuerons à travailler ensemble pour nous assurer que nous sommes à notre maximum pour les jeux. »

Les rovers se rendent à Blackpool mardi soir pour leur troisième match en sept jours, après la défaite contre Accrington Stanley et match nul avec Hull City.

Contre Hull, les Rovers ont pu aller plus loin dans le temps supplémentaire pour gagner un point et n’ont pas l’air excessivement fatigués à temps plein, ce qui, selon Moore, représente les progrès qu’ils ont réalisés pour amener les joueurs aux niveaux de forme physique requis pour terminer 90 minutes.

«Taylor Richards commence à en faire plus vers 90 minutes. Je suis ravi de la façon dont nous l’avons géré et il est maintenant à un niveau où nous pensons qu’il peut faire 90 minutes.

«Scott Robertson est venu et avait l’air frais. Il ressemble plus à ça, tout comme John Bostock.

«Omar [Bogle] a bien fait, Jon Taylor, Josh Sims – ce sont toutes des personnes avec lesquelles nous avons travaillé dur pour les nourrir.

«C’est le genre de travail que les supporters ne voient pas. Le volume de travail et l’intensité de travail que nous devons y consacrer.

«Il y a eu de véritables sessions intenses et de haut niveau que nous avons dû leur donner et d’autres de niveaux inférieurs où nous ne faisons qu’augmenter le volume.

«Je veux une équipe que je puisse regarder autour de moi et regarder sur le terrain et penser qu’ils peuvent tous faire 90 minutes, pas de problème.

«Nous n’avons pas tout à fait eu cela, mais nous y avons travaillé et je pense que nous y arrivons maintenant avec eux, ce qui est formidable car cela signifie qu’ils deviennent plus forts et plus en forme.

Ref: https://www.doncasterfreepress.co.uk

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!