Ebene Magazine – Dynamo marque un point avec Broll et Glück

0
9

Le SC Verl donne d’énormes chances et maintient ainsi Dresde en tête du classement. Justin Eilers, de tout le monde, attribue le 1-0 – le téléscripteur en direct.

Paderborn / Dresde. Il reste bien près du sommet de la 3e division. Le Dynamo a beaucoup de chance et grâce à plusieurs arrêts de Kevin Broll, ils obtiennent un point contre le SC Verl. Hansa Rostock et le FC Ingolstadt ont également une égalité dans le match supérieur. En revanche, TSV 1860 München s’est imposé 3-0 contre le 1. FC Kaiserslautern et s’est hissé à moins de deux points du Dynamo. Le ticker en direct pour la lecture:

90. 1 – Coup de sifflet final: Le jeu est terminé. Dynamo ne perd pas et reste le favori. C’est les deux bonnes nouvelles de la soirée. Ils sont également les seuls.

Dresde a besoin d’entreprises fortes et innovantes comme l’Autohaus Dresden. Le concessionnaire Opel est profondément enraciné dans la région depuis plus de 25 ans.

90e minute: Peut-être la dernière chance du match – encore une fois pour Verl, bien sûr. Lars Ritzka dribble dans la surface de réparation et tire juste à côté du poteau.

85e minute: Il ne se passe plus grand-chose. Le Dynamo ne prend pratiquement aucun risque et a évidemment peur de perdre la partie. Mais cela peut aussi être une question de force.

80e minute: s’il reste à 0-0 et que Hansa ne gagne pas Ingolstadt, le Dynamo reste le favori. Mais il se rapproche de plus en plus du sommet.

66e minute: un vieil ami apparaît dans la surface de réparation du Dynamo. Après une belle combinaison, Mal Corboz a le temps de reprendre le ballon, mais sa frappe passe au-dessus des filets. Heureusement pour le coureur de tête – combien de fois en fait?

62e minute: Le prochain changement à Dresde: Philipp Hosiner, qui pourrait difficilement être sous les feux de la rampe, quitte la place. Heinz Mörschel arrive. Peut-être qu’il tirera un but joker. Ce serait important, car aux autres endroits, Rostock mène contre Ingolstadt et en 1860 Munich mène contre Ingolstadt.

60e minute: Dynamo est maintenant mieux défensivement, ne permet pas autant d’occasions. En conséquence, il n’y a pratiquement aucune chance de part et d’autre.

53e minute: Avec le nouveau staff, les choses vont un peu mieux au début. Mais alors Verl a la prochaine chance. Philipp Sander déforme clairement à partir d’une position semi-droite.

46e minute: Cela continue – et cela avec les Dresdeners avec un nouveau personnel. Chris Löwe et Agyemang Diawusie sont restés dans le vestiaire, maintenant Niklas Kreuzer et Luka Stor jouent pour eux.

Pause: ce qui pourrait rendre le Dynamo optimiste: Verl a également dominé le match aller, mais juste avant la pause, Dresde a soudainement marqué 1-0. En fin de compte, le noir et le jaune ont gagné 4: 1. Le problème avec ça: tous les buteurs de décembre, Julius Kade (2), Patrick Weihrauch et Ransford-Yeboah Königsdörffer, ne sont pas sur le terrain aujourd’hui.

Pause: La première mi-temps est terminée. Le fait qu’il soit toujours 0-0 est la nouvelle la plus encourageante du point de vue de Dresde. Le coureur avant semble peu sûr de lui, il n’y a aucune idée sur l’offensive. Et sur la défensive, il y a toujours de gros trous, il n’y a pas de mission.

42e minute: Double chance pour? Bien sûr Verl! Le premier Mal a terminé Corboz, le tir dévié par Tim Knipping a été dirigé par Kevin Broll sur la barre transversale. Le défenseur du Dynamo Kevin Ehlers marque presque un but contre son camp dans le coin suivant. Broll est de retour. Si le gardien est le témoin, cela en dit long.

35e Minute: Deuxième conclusion pour Dresde: Agyemang Diawusie l’emporte sur le côté droit, Christoph Daferner prend son centre directement, mais le ballon manque de peu le poteau.

32e minute: l’entraîneur du Dynamo Alexander Schmidt a réagi et a reconstruit son arrière quatre: Chris Löwe se déplace vers la droite, Leroy Kwadwo vers la gauche. En retour, Agyemang Diawusie se déplace au milieu de terrain, à sa position traditionnelle.

27. Minute: Christoph Daferner attrape son adversaire et voit à juste titre le carton jaune. C’est son cinquième et l’attaquant est absent contre Viktoria Cologne samedi.

25e minute: Premier degré pour le noir et le jaune. Mais le tir à longue portée de Yannick Stark n’est pas un problème pour le gardien de but de Verl, Robin Brüseke.

18. Minute: La prochaine chance pour le nouveau venu – et quelle chance! Justin Eilers est libre de la tête à cinq mètres, mais frappe le bras tendu de Kevin Broll. De là, la balle touche la barre transversale. C’est généralement 1-0.

7e minute: Maintenant, Justin Eilers a également son premier diplôme. Sa tentative est très centrale, Kevin Broll n’a aucun problème.

3e minute: Verl commence comme le match aller à Dresde – avec beaucoup de possession et de belles combinaisons. Pas même une minute n’a été jouée lorsque Mal Corboz a testé le gardien du Dynamo Kevin Broll pour la première fois.

19 h 03 – coup d’envoi: il commence avec trois minutes de retard. Le jeu est en cours. Sebastian Mai prend place dans les gradins avec des béquilles. Cela n’a pas l’air bien.

18 h 55: Peu avant le coup d’envoi, Ralf Becker est interrogé sur l’avenir de l’entraîneur Alexander Schmidt chez Magenta Sport, mais le directeur sportif du Dynamo ne se laisse pas séduire. «Parlez-en après la fin de la saison», dit-il. Schmidt dit au moins qu’il peut très bien imaginer rester plus longtemps à Dresde.

18 h 50: Justin Eilers est l’un des perdants qui se tournent vers les onze de départ. Pour le joueur offensif, ce sera un match très spécial contre son ancien club.

18h44: Contrairement au Dynamo, l’adversaire tourne correctement. Six joueurs sont nouveaux dans la formation de départ de Guerino Capretti. Le changement le plus piquant: le gardien régulier Robin Brüseke remplace Till Brinkmann, qui était dans la surface de Verler lors des deux derniers matchs.

18h37: L’arbitre du match est Martin Speckner de Schloßerg (Bavière). Le joueur de 25 ans a déjà joué un match avec le Dynamo cette saison – et ce n’est pas de bon augure: Speckner a sifflé la défaite 3-0 au FC Bayern München II.

18h31: Par rapport à la victoire 2-0 de samedi contre le KFC Uerdingen, Leroy Kwadwo et Chris Lö nous rejoignent la formation de départ. Justin Löwe monte sur le banc.

18h17: Maintenant, le line-up est là – et il y a encore de mauvaises nouvelles: en plus de Mai, Julius Kade est également absent. Le milieu de terrain est blessé et épargné par précaution. Voici comment Dynamo pourrait fonctionner:

Broll – Diawusie, Ehlers, Knipping, C. Löwe – Will, Stark – Kwadwo, Hosiner, Vlachodimos – Daferner.

18h00: Les alignements ne sont pas encore là, mais un personnage a déjà fui: Au Dynamo, le capitaine doit passer. Sebastian Mai s’est blessé au genou gauche. Un diagnostic précis devrait suivre dans les prochains jours.

La constellation des tables n’intéresse pas du tout l’entraîneur de Dynamo. Et il ne se soucie pas que les poursuivants se rencontrent directement et que l’avance soit définitivement plus grande si vous gagnez la vôtre. «Je ne me soucie de rien, car c’est entre nos mains. À un moment donné, nous allons regarder la table, mais pas maintenant», déclare Alexander Schmidt. Il se concentre uniquement sur Verl, il ne pense qu’au prochain match. «Je veux aussi montrer l’exemple», souligne-t-il – et refuse donc de répondre à la question de savoir combien de points seront nécessaires pour la promotion à la fin.

Donc, tout tourne autour de Verl – pour Dynamo, c’est aussi une réunion avec Justin Eilers. Le héros de la promotion du Dynamo de 2016, toujours très populaire à Dresde, joue avec l’équipe promue depuis cette saison – et va de mieux en mieux. Il y a un peu moins de quatre semaines, l’attaquant a marqué trois matchs de suite. Et lors de la 30e journée, Eilers, qui avait été blessé à maintes reprises depuis son départ du Dynamo en 2016, a vécu un match du coup d’envoi à la finale sur le terrain pour la première fois depuis longtemps.

« C’était le premier match en quatre ans au cours duquel j’étais sur le terrain pendant 90 minutes », a déclaré le joueur de 32 ans, soulignant qu’il était un peu fier de lui et a déclaré: « Moi, je sens que mon corps va de mieux en mieux de semaine en semaine. C’est bon pour la confiance en soi. Ensuite, vous vous récompensez avec des objectifs.  » Pourrait passer pour une petite déclaration de guerre.

Avec la septième place du tableau, Verl a connu une saison solide jusqu’à présent, surtout que l’offensive de l’équipe promue est l’une des meilleures de la ligue. L’équipe a déjà marqué 63 buts, neuf de plus que Dresde. « Ce sera un travail difficile, mais j’ai un bon pressentiment », a déclaré l’entraîneur du Dynamo. Verl est une équipe dangereuse, mais qui a aussi ses faiblesses. « Nous sommes prêts », a annoncé Schmidt.

En termes de personnel, la situation n’a pas changé: à l’exception des blessures à long terme Hartmann, Wiegers, Becker, Weihrauch et Großer ainsi que Sohm et Königsdörffer, qui ne sont pas tout à fait en forme après leur mise en quarantaine corona , tous les joueurs sont disponibles.

Le maire du concurrent de Dynamo dans la bataille de promotion en est probablement très sûr. Il a déjà vérifié si le balcon de la mairie est prêt.

Sous Alexander Schmidt, reviennent des professionnels qui n’avaient pas joué depuis longtemps. Il donne également de l’espoir à Marvin Stefaniak. Cela est dû au nouveau style de jeu.

Selon les informations de Sächsische.de, le directeur général de longue date du Dynamo s’est entretenu avec les responsables du HFC. Mais quelle a été la négociation là-bas?

Pour Dynamo Panagiotis Vlachodimos s’avère être un atout inattendu dans la bataille de promotion, et il y en a plus. Le formateur a une explication simple.

SCHWARZ-YELLOW fête un petit anniversaire! La newsletter Dynamo paraîtra pour la 200ème fois le 6 mai – compacte, détaillée, divertissante et cette fois avec un grand concours anniversaire pour tous les abonnés à la newsletter. Enregistrez-vous gratuitement maintenant.

Ref: https://www.saechsische.de

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!