Ebene Magazine – « Intractable »: Qui est Emmanuel Giboulot, dont la véritable histoire a inspiré le téléfilm France 2?

0
28
Ebene Magazine - "Intractable": Qui est Emmanuel Giboulot, dont la véritable histoire a inspiré le téléfilm France 2?

C’est la folle histoire vraie d’Emmanuel Giboulot, vigneron de Côte d’Or qui a inspiré Intraitable, le téléfilm de France 2, le lundi 1er mars à 21h05.

C’est une histoire vraie, ça d’un vigneron bio de Beaune en Côte-d’Or qui a aujourd’hui 58 ans, celui d’un rebelle, un rebelle condamné pour avoir refusé d’utiliser des pesticides. C’est une histoire incroyable qui a inspiré le téléfilm intitulé Intraitable Broadcast de France 2 le lundi 1er mars à 21h05 (écrit par Didier Vinson), dans lequel jouent Fred Testot, Patrick Timsit, Zineb Triki et Elodie Frenck.

Emmanuel Giboulot a été intransigeant dans sa vie, la vraie, à l’image du personnage qui joue la sienne à l’écran, joué par l’acteur et humoriste Fred Testot. Emmanuel Giboulot était insoluble avec les pesticides dont il refusait d’arroser ses vignes, en violation des obligations imposées par un arrêté préfectoral. L’objectif était de traiter les parcelles pour prévenir la Flavescence dorée, une grave maladie de la vigne.

On comprend pourquoi France 2 a fait de la vie d’Emmanuel Giboulot une fiction pour la télévision: tout est romantique. Sans compromis, Emmanuel Giboulot a été jusqu’à mettre en danger son mariage qu’il a attiré les foudres des syndicats et a même risqué une condamnation par les tribunaux. Il a en effet été condamné à un verdict symbolique en avril 2014 avant d’être relâché en appel.

Le vigneron qui participera au débat qui a été organisé en deuxième partie de soirée sur France 2 en a été lui-même surpris. soutien qu’il avait reçu. Et n’arrive toujours pas à y croire: « Les pétitions pour me soutenir avaient récolté un million de signatures! », Se souvient-il avec émotion.

Emmanuel Giboulot a refusé de traiter ses douze hectares de vignes contre Flavescence Dorée, et était loin de l’imaginer l’étendue de l’affaire. Il voulait « juste ouvrir le débat professionnel ». «Le processus d’appel que j’ai remporté était basé uniquement sur des aspects juridiques», explique-t-il. Et de préciser: « L’arrêté préfectoral n’était pas à caractère d’urgence, aucun pied en Côte d’Or n’étant touché par cette maladie. Je voulais montrer qu’un citoyen peut gagner s’il est dans ses droits. »

Emmanuel Giboulot est heureux de faire avancer les choses. Et pour cause, comme il le rappelle, dans le cas de Flavescence Dorée, avant le procès, il était nécessaire de traiter toute la ville et les communes avoisinantes avec l’insecticide. Cela n’a pas été le cas depuis. « L’obligation a été réduite à 500 mètres autour du pied », a déclaré Emmanuel Giboulot. Avant qu’il ne soit heureux: «Les progrès pour la santé étaient énormes». Preuve qu’il est parfois bon d’être insoluble.

A lire aussi: Elodie Frenck (Les Petits Meurtres d´Agatha Christie): Qui est ton compagnon, Hervé Ruet?

© 2021 – Prisma Média – Tous droits réservés

Participation certifiée par l’OJD – CPPAP: 0215 W 90266 – Un site du Prisma Media Group (GJ Network)

Ref: https://www.femmeactuelle.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

Partners:

Journal D’Afrique (https://www.journaldafrique.com/)

Ebene News (https://www.ebenenews.com/)

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire, votre avis compte!

Laisser un commentaire, votre avis compte!