Ebene Magazine – Le marché salue l’accord de fusion entre Suez et Veolia

0
0

PARIS (Agefi-Dow Jones) – Suez et Veolia enterrent la hache de guerre. Les deux services publics ont annoncé lundi qu’ils étaient parvenus à un accord de principe sur leur fusion, mettant fin à des mois de tension et augmentant leurs stocks en bourse. « Les deux groupes se sont mis d’accord sur un prix de transaction de 20,50 euros par action Suez (coupon attaché) en fonction de la conclusion de l’accord de fusion », ont indiqué les deux sociétés dans un communiqué conjoint. « Sous réserve d’une équité conforme à la réglementation en vigueur, cette offre serait recommandée par le conseil d’administration de Suez lors de la signature des accords définitifs », ont ajouté Suez et Veolia. 20,50 euros par action, soit un surcoût de 1,3 milliard d’euros, a souligné le PDG de Veolia, Antoine Frérot, lors d’une conférence téléphonique. Veolia proposait auparavant un prix de 18 euros par action, ce qui était en ligne avec l’offre d’Engie à l’automne d’acquérir un bloc de 29,9% de Suez. Antoine Frérot a déclaré que Veolia Engie paierait une prime de prix de 1,85 euro par action, soit la différence avec le nouveau prix de 20,5 euros par action moins le dividende de Suez pour 2020, soit une augmentation du bénéfice par action de plus de 40% en 2023. par rapport à une estimation antérieure de plus de 50%, a également déclaré le président. Lundi l’annonce de cet accord. L’action Suez a progressé à midi de 7,5% à 19,82 euros, tandis que l’action Veolia a progressé de 8,6% à 24,51 euros. De son côté, elle s’est félicitée d’un accord «amical» qui protège la concurrence et l’emploi. « Je suis très heureux que Veolia et Suez soient parvenus à un accord à l’amiable qui correspond au souhait exprimé par l’Etat depuis le démarrage de cette entreprise industrielle », a-t-il déclaré. Un « nouveau Suez » avec des revenus Les deux groupes ont convenu de finaliser l’accord de fusion d’ici le 14 mai, a indiqué Suez. Selon les informations présentées lundi par les deux groupes, cet accord permettrait de mettre en œuvre le plan de Veolia visant à établir le «champion du monde de la transformation écologique» avec un chiffre d’affaires d’environ 37 milliards d’euros. Un «nouveau Suez» serait également créé. Cette société, avec un chiffre d’affaires d’environ 7 milliards d’euros, serait constituée des activités d’eau municipale et de déchets solides de Suez en France et des activités d’eau en France à l’étranger, notamment en Italie, en République tchèque, en Afrique et en Asie centrale, en Inde, en Chine et en Australie. Ce périmètre représente un compromis entre les exigences de Veolia et de Suez: Veolia avait proposé de maintenir l’ensemble de Suez France sans ajouter d’activités à l’étranger, soit un chiffre d’affaires de 5,3 milliards. De son côté, Suez souhaitait que son rival vende 9,1 milliards d’euros d’actifs. Ce nouveau Suez serait détenu par le Fonds Meridiam et la Caisse des Dépôts pour plus de la moitié du capital, a précisé Antoine Frérot. Le montant restant sera offert et réparti entre les fonds Ardian, GIP (Global Infrastructure Partners) et les salariés de Suez. Selon une source proche du dossier, Meridiam détiendra 40% du capital de la nouvelle Suez et la CDC 20%. Meridiam a confirmé dans un rapport qu’elle était prête à reprendre « une grande partie » du nouveau Suez et à y investir 860 millions d’euros au cours des 5 à 7 prochaines années. La mutuelle a également réaffirmé son engagement à maintenir cet enjeu pendant au moins 25 ans et à maintenir l’emploi, le statut et les conditions sociales des travailleurs. « Cet accord s’inscrit dans l’esprit des valeurs de Meridiam et sa pérennité. Le terme de projet industriel », a ajouté le fonds. Procédure judiciaire suspendue L’accord de base entre les deux groupes prévoit la résiliation des accords conclus avec la société australienne Cleanaway pour la vente des actifs de Suez en Australie ainsi que la suspension de tout accord avant d’autres ventes importantes. Veolia pourra ainsi «acquérir tous les actifs identifiés comme stratégiques dans le projet de note d’information soumis à l’Autorité des marchés financiers le 8 février». Par ailleurs, l’accord entre Suez et Veolia prévoit la désactivation de la Fondation néerlandaise créée par Suez pour empêcher la vente de ses activités nautiques en France. Les deux groupes ont également convenu de « suspendre la procédure en cours et, lors de la signature des accords définitifs, de retirer Suez et Veolia pour tout litige et absence en cours ». l’introduction de nouvelles procédures entre eux « .- Julien Marion et Alice Doré, Agefi-Dow Jones; 33 (0) 1 41 27 47 90; [email protected] ed: ECH – VLV (Olivier Pinaud et François Schott ont écrit à ce sujet article Agefi-Dow Jones The Financial NewsdowDow Jones Newswires12 avril 2021 06:50 ET (10:50 GMT)

PARIS (Agefi-Dow Jones) – Suez et Veolia enterrent la hache. Les deux services publics ont annoncé lundi qu’ils avaient sont parvenus à un accord de principe sur leur fusion, qui a mis fin aux mois de tensions et fait monter leurs actions en bourse.

« Les deux groupes ont un prix de 20,50 euros par action Suez (coupon attaché), qui est conditionnel sur la conclusion de l’accord de fusion », ont déclaré les deux sociétés dans une déclaration commune.« Sous réserve de l’obtention d’un avis de loyauté conformément à la réglementation applicable, cette offre serait faite par le Conseil d’Administration de Suez lors de la signature de l’accord définitif », ont ajouté Suez et Veolia.

Ce prix de 20,50 euros par action représente un surcoût de 1,3 milliard d’euros, a déclaré le PDG de Veolia, Antoine Frérot, lors d’une conférence téléphonique. Veolia proposait auparavant un prix de 18 euros par action, ce qui était en ligne avec l’offre d’Engie à l’automne d’acquérir un bloc de 29,9% de Suez. Antoine Frérot a déclaré que Veolia Engie paierait une prime de prix de 1,85 euro par action, soit la différence avec le nouveau prix de 20,5 euros par action moins le dividende de Suez pour 2020.

Sur la base de cet accord, Veolia attend désormais la transaction d’augmenter le bénéfice par action de plus de 40% en 2023, contre une estimation précédente de plus de 50%, a également déclaré le leader du marché.

Les investisseurs ont salué l’annonce de cet accord lundi. La promotion Suez a progressé à midi de 7,5% à 19,82 euros, tandis que le titre Veolia a augmenté de 8,6% à 24,51 euros.

De son côté, le ministre des Affaires économiques, Bruno Le Maire, a salué un accord «consensuel» pour Préserver la concurrence et l’emploi. « Je me réjouis que Veolia et Suez soient parvenus à un accord amical conforme à ce que l’Etat a exprimé depuis le début de cette opération industrielle », a-t-il déclaré.

Les deux groupes ont convenu de finaliser l’accord de fusion en Le 14 mai, a déclaré Suez.

Selon les éléments présentés lundi par les deux groupes, l’accord permettrait la mise en œuvre du projet constitutionnel de Veolia de « champion du monde de la transformation écologique » avec un chiffre d’affaires d’environ 37 milliards d’euros.

De plus, un « nouveau Suez » a été créé. Cette société, avec un chiffre d’affaires d’environ 7 milliards d’euros, comprendrait les activités d’eau municipale et de déchets solides de Suez en France et les activités d’eau en France à l’étranger, notamment en Italie, en République tchèque, en Afrique et en Asie centrale, en Inde, en Chine et en Australie.

Ce périmètre représente un compromis entre les exigences de Veolia et de Suez: Veolia avait proposé de maintenir l’intégralité de Suez France sans ajouter d’activités à l’international, soit un chiffre d’affaires de 5,3 milliards. De son côté, Suez souhaitait que son rival vende des actifs d’un chiffre d’affaires de 9,1 milliards d’euros.

Cette nouvelle Suez serait détenue par le Fonds Meridiam et la Caisse des Dépôts pour plus de la moitié du capital, a précisé Antoine Frérot. Le reste sera offert et réparti entre les fonds Ardian, GIP (Global Infrastructure Partners) et les salariés de Suez.

Selon une source proche du dossier, Meridiam détiendra 40% du capital du nouveau Suez et du CDC 20

Meridiam a confirmé dans un communiqué qu’il était prêt à reprendre « une grande partie » du nouveau Suez et à y investir 860 millions d’euros au cours des 5 à 7 prochaines années. La mutuelle a également réaffirmé son engagement à maintenir cet enjeu pendant au moins 25 ans et à maintenir l’emploi, le statut et les conditions sociales des travailleurs.

« Cet accord s’inscrit dans un esprit en ligne avec les valeurs De Meridiam et son projet industriel à long terme « Le Fonds a ajouté.

L’accord général entre les deux groupes prévoit la résiliation d’un accord avec la société australienne Cleanaway pour la vente des actifs de Suez en Australie et la suspension d’une autre vente importante. Veolia pourra ainsi « acquérir tous les actifs identifiés comme stratégiques dans le projet de note d’information soumis à l’Autorité des Marchés le 8 février ».

Par ailleurs, l’accord entre Suez et Veolia prévoit la désactivation de la fondation néerlandaise mis en place par Suez pour empêcher la cession de ses activités eau en France.

Les deux groupes ont également convenu de « suspendre la procédure en cours et, lors de la signature des accords définitifs, de retirer Suez et Veolia de tout litige en cours et l’absence de tout nouveau procès intenté entre eux « .

-Julien Marion et Alice Doré, Agefi-Dow Jones; 33 (0) 1 41 27 47 90; [email protected] ed: ECH – VLV

L’UE approuvera l’élimination des activités de déchets de Suez dans 4 pays européens Dow Jones

Tessi: Tessi se dit prêt à reprendre sa croissance

TELEPERFORMANCE: Teleperformance augmente son objectif de croissance pour 2021 après un premier trimestre en plein essor

FOCUS HOME INT: Focus Home Interactive augmente à nouveau ses prévisions

PMA: les PMA ont bien performé économiquement au cours de la période 2020-2021

OSMOZIS: Les ventes d’Osmozis ont légèrement augmenté au premier semestre, une bonne performance

STELLANTIS:
Après 4 ans d’absence, Citroën revient sur le segment D avec le C5 X

Ref: https://investir.lesechos.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!