Ebene Magazine – Le Wild Center Victor Rask fait un premier pas en production

0
10
Ebene Magazine - Le Wild Center Victor Rask fait un premier pas en production

SAN JOSE, Californie. – Le message de The Wild à Victor Rask après la saison dernière était que s’il se présentait prêt à jouer, il aurait une chance.

Non seulement il s’est présenté au camp d’entraînement dans ce que l’entraîneur Dean Evason a décrit comme «une forme formidable», mais il a également contribué lorsqu’il est sur la glace, suggérant qu’il s’installe enfin avec l’équipe après quelques saisons inégales.

« Il a profité de chaque situation qui lui a été donnée », a déclaré Evason. « Lorsque vous faites cela, vous obtenez continuellement ces opportunités. »

Depuis son acquisition dans un échange avec la Caroline qui a envoyé Nino Niederreiter aux Hurricanes il y a deux ans, Rask a été dans et hors de l’alignement du Wild.

Il n’a marqué que deux buts en 23 matchs après l’échange et 2019-20 n’a pas été beaucoup mieux, Rask n’a marqué que cinq fois en 43 matchs.

Samedi à Anaheim, il a inscrit son quatrième but de la saison et le troisième en autant de matchs, se remplaçant bien entre les ailiers Mats Zuccarello et Kirill Kaprizov, une place initialement réservée à Marcus Johansson avant que Johansson ne soit mis à l’écart en raison d’une blessure au haut du corps. .

En plus de jouer offensivement, Rask a également renforcé le Wild dans le cercle des mises au jeu – en particulier samedi, son premier match de retour après avoir été éliminé de la liste COVID de la LNH. Rask a remporté 93% de ses mises au jeu à couper le souffle, avec une fiche de 13 pour 14.

« Nous sommes très heureux qu’il profite de cette opportunité », a déclaré Evason. « Nous ne nous attendons pas à ce qu’il fasse un pas en arrière. »

Après que deux passes décisives samedi aient fait passer son total de points de la saison à 11, Kaprizov est devenu le plus rapide parmi les recrues à faire ses débuts avec le Wild pour atteindre 10 points, atteignant la marque en seulement 14 matchs.

Et bien que la production ait été à la hauteur de l’impact offensif que Kaprizov était censé avoir, il complète toujours son jeu, comme déterminer quand être ambitieux et quand jouer directement.

The Wild l’aide à travers ce processus, lui montrant des exemples vidéo, et Kaprizov a été réceptif aux retours.

«Lorsque vous êtes assis devant un ordinateur et que vous pointez ou tracez une ligne, le hockey est le hockey», a expliqué Evason. « Il comprend. Pas de question, il comprend. Quand il peut être habile et quand il doit être sérieux, abattre et sortir les rondelles, il a fait du bon travail. C’est une ligne fine. C’est une ligne fine avec chaque joueur. où et quand le faire et où et quand abattre et être un peu plus simple. « 

Le gardien Cam Talbot sera prêt pour le match de lundi pour la première fois depuis la suppression des protocoles COVID la semaine dernière.

Evason a déclaré que Talbot était une possibilité de commencer mercredi dans la finale du road trip au Colorado.

Le défenseur Carson Soucy sera également de retour dans l’alignement contre les Sharks, faisant son retour de la liste COVID.

«J’ai essayé de manier un peu dans le garage», a déclaré Soucy, qui avait le nez qui coule et un mal de gorge et qui se sentait fatigué pendant les protocoles, «et c’est un peu tout ce que j’ai fait».

Avec la défense Wild de retour à pleine puissance, l’équipe a envoyé la recrue Calen Addison aux mineurs dimanche – ceci après qu’Addison ait fait ses débuts dans la LNH, avec une moyenne de 18 minutes et 31 secondes de temps de glace en trois matchs.

« Nous avons vu beaucoup de potentiel », a déclaré Evason. «Nous avons vu beaucoup de belles choses. C’est un jeune joueur, et nous en avons déjà parlé, que les joueurs de hockey doivent jouer au hockey – en particulier les jeunes qui font partie de notre avenir. Il s’est très bien conduit. Nous sommes à l’aise. si nous devions le remettre dans l’alignement. « 

Sarah McLellan couvre le Wild et la LNH. Avant de rejoindre le Star Tribune en novembre 2017, elle a passé cinq ans à couvrir les Coyotes pour The Arizona Republic.

Ref: https://www.startribune.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!