Ebene Magazine – L’équipe type de L1 – 28e jour

0
22

Le Brestois Jean Lucas est l’excellent joueur et auteur de deux passes décisives contre Dijon. C’est le joueur du jour. Son coéquipier Honorat, Lyonnais Depay, David, qui vit à Lille, et surtout Lensois Kalimuendo se sont distingués ce week-end et figurent dans la 28e édition de l’équipe typique Maxifoot.

Comme les saisons précédentes, Maxifoot est là son équipe typique ensemble après chaque journée du championnat. Les meilleurs «onze» et sept joueurs remplaçants seront sélectionnés en fonction de leurs performances. Les propriétaires récoltent trois points, les remplaçants un point.

12. Jonas Omlin (Montpellier) 13. Yunis Abdelhamid (Reims) 14. Alexander Djiku (Strasbourg) 15. Seko Fofana (objectif) 16. Angelo Fulgini (Angers) ) 17. Enzo Le Fée (Lorient) 18. Amine Gouiri (Nice)

Le milieu de terrain lyonnais profite de sa visite en Bretagne pour se rétablir. Il a été excellent contre Dijon et a fourni deux passes décisives: d’abord dans une ouverture pour Honorat, puis dans une brillante louche pour Cardona. Dans le jeu, le Brésilien a pesé le repos et a beaucoup projeté. Son meilleur match depuis son arrivée en France.

Contre Bordeaux, les Parisiens peuvent remercier leur gardien, qui a définitivement sauvé la tête de Briand pour assurer la victoire dans les arrêts de jeu. Auparavant, l’ancien merengue avait été solide sur les sorties, notamment au large de Hwang, et sur un essai d’Adli.

Le côté droit, prêté cet hiver par Aston Villa, a été oublié par Kenny Lala depuis son arrivée en Alsace. Contre Monaco, il est même devenu le héros strasbourgeois de la soirée en inscrivant le but gagnant qui récompensait le bon match de son équipe. Et le sien.

L’arrière central prêté par le Barça est en train de se reconstruire à Nice. Contre Nîmes il excellait en défense et ne laissait que des miettes à ses adversaires. Au cours de cette réunion, il a fait neuf restaurations et quatre versions. Personne n’a fait mieux.

L’arrière central est l’une des révélations de la saison à Lens et il a de nouveau été brillant contre Saint-Etienne. Surtout dans la première phase, quand il a brillé en défense et repoussé toutes les balles, en l’air ou au sol. À la fin du match, il a joué un rôle crucial en sauvant une tête de sa ligne. Ultra solide!

De son côté, le Lille de gauche a été particulièrement actif face à l’OM. Toujours prêt à grimper, il posait des problèmes à Thauvin, il devait couler très bas. Dans certaines défenses, il était à la limite des erreurs, mais dans l’ensemble, il a remporté le combat contre les Marseillais. Un jeu complet.

Quelle activité du milieu de terrain! Les Sénégalais ont été flagrants lors de la reprise contre Bordeaux et ont gratté les ballons tout au long du match. Même s’il avait un peu de gâchis en action à l’époque, l’ancien Lillois a fait preuve d’une grande détermination en se jetant plusieurs fois en avant pour casser les lignes qui vont au but à Sarabia.

Le milieu offensif droit de Brest a fêté contre Dijon. Il a commencé comme buteur en prenant de la vitesse à Ngonda pour battre Racioppi. Passant alors décisif sur corner pour que Mounié puisse faire la pause.

En fin de contrat, Depay veut quitter l’OL avec le titre de champion de France en poche, et il le prouve semaine après semaine. Contre Rennes, il était l’un des rares à être au niveau en première période avant d’appeler à la révolte au second acte. Il aurait pu faire la différence tout seul, mais il a raté un regard devant la porte sur son lob gauche. En revanche, il n’a pas manqué de calamité pour servir Aouar dans la zone après contact avec Aguerd. Un caviar et trois points: de quoi plaire aux Lyonnais.

Si Lens connaît une saison incroyable, que dire de son jeune attaquant prêté par le Paris Saint-Germain? Contre Saint-Etienne c’est lui qui a reçu le penalty qui a permis au Sang et Or d’ouvrir le score. Puis il a doublé la mise cinq minutes plus tard avec une belle frappe à l’entrée de la surface.

Deux buts contre l’OM qui ont tout changé! Dans l’ensemble, l’attaquant lillois n’était pas indigne. Dans les salles, le Canadien pourrait inquiéter un Balerdi un peu calme avec sa vitesse. Cependant, il avait raté de peu la zone de vérité avec quelques imprécisions techniques et plusieurs situations mal négociées, comme un duel perdant contre Mandanda. Puis son match avec ce doublé a changé dans les derniers instants pour donner à son équipe une victoire très importante.

1. Depay (Lyon): 29 points2. Clauss (lentille): 18 points 3. Mbappe (Paris-SG): 17 points 4. Lucas Paquetá (Lyon) – Boulaya (Metz) – Savanier (Montpellier): 16 points 7. Volland (Monaco): 15 points 8e Bamba ( Lille): 14 points 9. Perraud (Brest) – Kakuta (objectif) – Fonte (Lille) – Kadewere (Lyon) – Mandanda (Marseille) – Navas (Paris-SG): 13 points 15. Lopes (Lyon) – Kamara ( Marseille) – Ben Yedder, Maripán (Monaco) – Marquinhos (Paris-SG): 12 points 20. Delort (Montpellier) – Kimpembe (Paris-SG) – Rajkovic (Reims): 11 points 23. Maignan (Lille) – Toko Ekambi (Lyon) – González, Thauvin (Marseille) – Omlin (Montpellier) – Neymar (Paris-SG) – Dia (Reims) – Aguerd (Rennes): 10 points 31. Koscielny, Adli (Bordeaux) – Dubois, Denayer (Lyon) – Meling (Nîmes) – Di María, Florenzi (Paris-SG) – Truffert (Rennes): 9 points 39.David (Lille) – Faes (Reims): 8 points 41. Thomas, Traoré (Angers) – Badé, Fofana ( Lens) – André, Yazici (Lille) – Moffi (Lorient) – Niane, Kouyate (Metz) – Aguilar, Tchouaméni (Monaco) – Laborde (Montpel lier) – Gouiri (Nice) – Verratti (Paris-SG) – Abdelhamid (Reims) – Grenier, Da Silva (Rennes) – Diallo, Ajorque (Strasbourg): 7 points 60. Fulgini (Angers) – Oudin (Bordeaux) – Larsonneur (Brest) – Michelin (lentille) – Renato Sanches, Mandava (Lille) – Lauriente (Lorient) – Thiago Mendes (Lyon) – Oukidja (Metz) – Congré (Montpellier) – Dante (Nice) – Gueye, Rafinha (Paris-SG) – Cafaro (Reims) – Guirassy, ​​Camavinga (Rennes) – Debuchy (St-Etienne) – Djiku, Lala, Mitrovic (Strasbourg): 6 points80. Costil, Ben Arfa (Bordeaux) – Honorat, Faivre (Brest) – Leca (lentille) – Wissa (Lorient) – Diop (Monaco): 5 points 87.Bahoken, Manceau, Diony (Angers) – Pablo (Bordeaux) – Chardonnet, Duverne (Brest) – Sotoca, Kalimuendo (objectif) – Yilmaz (Lille) – Caqueret, Marcelo (Lyon) – Udol (Metz) – Golovin, Fàbregas (Monaco)) – Souquet (Montpellier) – Blas (Nantes) – Benítez, Reine -Adélaïde (Nice) – Icardi, Sarabia (Paris-SG) – Bouanga, Kolodziejczak (St-Etienne): 4 points109. Coulibaly, Bobichon (Angers) – Baysse (Bordeaux) – Lasne, Baal, Jean Lucas, Pierre-Gabriel, Cardona (Brest) – Konaté, Ngonda, Baldé (Dijon) – Soumaré (Lille) – Abergel, Gravillon, Boisgard (Lorient) – Aouar, Bruno Guimarães, Barde (Lyon) – Benedetto, Caleta-Auto, Amavi, Balerdi, Cuisance, Rongier, Khaoui (Marseille) – Boye, Vagner, Sarr, Delaine, Pajot (Metz) – Lecomte, Caio Henrique, Gelson Martins , Fofana (Monaco) – Zambie, Mavididi (Montpellier) – Touré (Nantes) – Kamara, Todibo, Lotomba, Daniliuc, Dolberg, Boudaoui (Nice) – Eliasson, Alakouch, Denkey, Philippoteaux, Reynet, Ripart, Cubas (Nîmes) – Diallo, Bakker, Herrera (Paris-SG) – Chevalerin (Reims) – Documentaire, Gomis, NZonzi, Raphinha (Rennes) – Maurer, Hamouma, Fofana, Khazri (St-Etienne) – Thomasson, Guilbert (Strasbourg): 3 points 173 . Hwang (Bordeaux) – Racioppi (Dijon) – Ikone, Botman (Lille) – Simon (Nantes) – Thuram-Ulien (Nice) – Paredes, Kean, Rico (Paris-SG) – Mbuku (Reims) – Nordin, Camara (St . -Etienne) – Aholou, Simakan (Strasbourg): 2 points 187. Basique, Otavio, Sabaly (Bordeaux) – Charbonnier (Brest) – Écuélé Manga (Dijon) – Doucoure, Banza, Sylla (objectif) – Xeka (Lille) – Le Fée, Laporte, Grbic, Nardi, Chalobah (Lorient) – Benlamri (Lyon) – Payet, Sanson (Marseille) – Maïga, Gueye (Metz) – Ballo Touré, B.Badiashile (Monaco) – Ristic (Montpellier) – Kolo Muani (Nantes) – Lees Melou, Maolida, Lopes, Atal (Nice) – Deaux, Ferhat (Nîmes) – Draxler (Paris-SG) – Moreto Cassamã, Touré (Reims) – Terrier (Rennes) – Moukoudi, Aouchiche, Moulin, Boudebouz (St-Etienne) – Bellegarde, Kamara, Caci, Sissoko, Kawashima, Liénard, Carole (Strasbourg): 1 point

1er Paris-SG – 124 points Lyon – 122 points 3e Lille – 83 points 4e Monaco – 80 points Marseille – 68 points 6ème lentille – 67 points 7. Montpellier – 61 points 8e Rennes – 58 points 9e Metz – 57 points 10e Brest – 53 points11. Reims, Strasbourg – 49 points 13ème Bordeaux – 46 points 14ème Nice – 45 points 15ème Angers – 38 points 16ème St-Etienne – 34 points 17ème Nîmes, Lorient – 32 points 19ème Dijon – 12 points 20ème Nantes – 10 points

It était l’équipe type de la 28e journée de Ligue 1. Rendez-vous dimanche 14 mars pour découvrir l’équipe type de la 29e journée!

# ps1 a {marge: 2px; Rayon du bord: 2px; Largeur: 170px; Hauteur: 32px; Affichage: bloc en ligne; Couleur: #fff; Police: bold 12px / 34px arial; Décoration de texte: aucune; Couleur: #fff; Alignement du texte: à droite; Rembourrage: 0 20px 0 0; Largeur: 180px; }}
# ps1 a: hover {opacity: 0.7; Transition: opacité 0,5 s légèreté; }}
# ps1 a i {affichage: bloc en ligne; Contexte: URL (http://www.maxifoot.fr/0_images/sprite_partage.gif) no-repeat; float: gauche; }}
# ps1 a.fb1 {couleur d’arrière-plan: # 2D609B; transformer: translateZ (0px); }}
# ps1 a.tw1 {couleur d’arrière-plan: # 00C3F3; }}
# ps1 a.gp1 {couleur d’arrière-plan: # D53326; }}
# ps1 a.fb1 i {largeur: 24px; Hauteur: 24px; Position d’arrière-plan: -39px 0; Bordure: 4px 6px 0 4px; }}
# ps1 a.tw1 i {largeur: 23px; Hauteur: 20px; Position d’arrière-plan: 0 0; Bordure: 7px 10px 0 6px; }}
# ps1 a.gp1 i {largeur: 15px; Hauteur: 15px; Position d’arrière-plan: -24px 0; Bordure: 10px 8px 0 10px; }}
# ps1 a.fb1: hover, # ps1 a.fb1: active, # ps1 a.fb1: focus {direction de l’animation: alternative; Durée de l’animation: 0,3 s; Nombre d’itérations d’animation: infini; Nom de l’animation: rétrécissement d’impulsion; Fonction de synchronisation d’animation: linéaire; }}
@ -webkit-keyframes pulse-shrink {en {-webkit-transform (0,95); Transformation: échelle (0,95); }}
@keyframes puls-shrink {to {-webkit-transform: scale (0,95); Transformation: échelle (0,95); }}
.pulse-shrink {affichage: bloc en ligne; -webkit-transform: translateZ (0); transform: translateZ (0); Ombre de la boîte: 0 0 1px rgba (0, 0, 0, 0); }}
.pulse-shrink: hover, .pulse-shrink: focus, .pulse-shrink: active {
-webkit-animation-name: réduction d’impulsion; Nom de l’animation: rétrécissement d’impulsion; -Temps d’animation du Webkit: 0,3 s; Durée de l’animation: 0,3 s; -Fonction de synchronisation d’animation de Webkit: linéaire;
Fonction de synchronisation d’animation: linéaire; -webkit-animation-iteration-count: infini; Nombre d’itérations d’animation: infini; -webkit-animation-direction: alternative; Direction de l’animation: alternative; }}

Fonction fb1 (s1, w1, h1) {
var u1 = ‘http: //www.maxifoot.fr/football/article-46545.htm’;
var t1 = (hauteur de l’écran / 2) – (h1 / 2);
var l1 = (screen.width / 2) – (w1 / 2);
si (s1 == ‘fb’) {
u2 = ‘http: //www.facebook.com/sharer.php? s = 100&u = ‘u1;
} sinon si (s1 == ‘gp’) {
u2 = ‘https: //plus.google.com/share? url = ‘u1;
} else if (s1 == ‘tw’) {
u2 = ‘https: //twitter.com/intent/tweet? text = ‘encodeURIComponent (« L’équipe typique de L1 – Jour 28 »)’ &url = ‘u1’ &via = maxifoot_fr ‘;
}}
window.open (u2, ‘pshare’, ‘top =’ t1 ‘, left =’ l1 ‘, toolbar = no, status = no, menubar = no, location = no, directory = no, width =’ w1 ‘, height = ‘h1);
}}

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Un problème avec cet article? Prévenez-nous en cliquant sur ce lien

var ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 = ‘

‘;
ctx1 = ‘

Votre adresse e-mail:

Ref: http://www.maxifoot.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire, votre avis compte!

Laisser un commentaire, votre avis compte!