Ebene Magazine – Note interne: un avocat de la Chancellerie exprime ses inquiétudes concernant le frein d’urgence Corona

0
0

L’image » rend compte d’un commentaire interne et critique de l’avocate Susanne Jaritz, qui travaille au département de la politique sanitaire de la chancellerie.

Jaritz formule ses doutes légalement justifiés sur le frein d’urgence Corona que la chancelière Merkel veut faire adopter au Parlement aujourd’hui.

Le frein d’urgence que la chancelière Angela Merkel veut faire passer au Bundestag jeudi 15 avril est controversé. Pour tous les districts ruraux et les districts urbains du pays, dans lesquels l’incidence sur sept jours est supérieure à 100 sur trois jours consécutifs, cela signifierait: des restrictions de sortie, des magasins fermés, des tests obligatoires dans les écoles. Le gouvernement fédéral a décidé mardi d’apporter les modifications appropriées à la Loi sur la protection contre les infections. malgré les critiques claires de son propre groupe parlementaire, de certaines parties du SPD, de certains pays et de l’opposition.

Comme « image » Maintenant signalé, il y a aussi des avocats et d’autres experts de la chancellerie qui sont sceptiques quant au projet de loi. L’avocate Susanne Jaritz, par exemple, qui travaille au département de la politique de la santé, a écrit une note au chef de la chancellerie, Helge Braun, qui a signé sept autres documents. Dès le 9 mars, selon l’article «photo», Jaritz y écrivait que le projet de loi était «techniquement problématique à certains moments». être. L’ancien juge du tribunal régional de Hesse a encore plus critiqué.

Il est donc discutable d’émettre des interdictions uniquement sur la base d’incidences. D’autres paramètres tels que le facteur R ou le nombre de patients en réanimation devraient également être inclus dans la loi. « Particulièrement problématique » que ce soit aussi pour fermer automatiquement les écoles et les garderies. « La limite du nombre de clients autorisés » pour un « certain nombre de mètres carrés » En outre, dans le commerce de détail, il y a déjà eu «plusieurs objections judiciaires» été. Et: La proportionnalité et actuellement «l’efficacité non prouvée» d’un couvre-feu général avaient été classées comme illégales devant les tribunaux.

Titre associé :
Note interne: l’avocat de la chancellerie formule préoccupations concernant le frein d’urgence Corona
Avocat de la Chancellerie: préoccupations juridiques concernant la loi Merkel

Ref: https://www.businessinsider.de

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!