Ebene Magazine – Rangers vs Hibs – récapitulatif d’Ibrox.

0
0

C’est le record que les Rangers aimeraient sceller – une saison de Premiership invaincue.

Et l’équipe de Steven Gerrard est maintenant à quatre matchs de la gloire après une victoire disputée contre Hibs.

Kevin Nisbet a causé des problèmes aux Rangers mais ils étaient déjà deux à la bonne grâce aux frappes de Joe Aribo et Ryan Kent.

Les matchs de cette saison ont été réglés par de belles marges avec deux victoires étroites pour l’équipe d’Ibrox et un match nul 2-2 passionnant en septembre à Easter Road.

Steven Gerrard a appelé à l’énergie et à la morsure et il en a eu beaucoup dans les sorts, mais Hibs a également eu ses moments et a laissé passer une foule d’occasions en première mi-temps /

Mais le patch violet des Rangers en seconde période a abouti au but de Ryan Kent et cela a suffi à la fin pour assurer la victoire.

Les hôtes ont dû travailler pour cela, mais ils peuvent célébrer une autre victoire après les buts d’Aribo et de Kent.

Son coup franc éraflé vers le but et Marciano est sur place pour effacer ses lignes.

Les Rangers semblent toujours les plus susceptibles de marquer à nouveau, mais on ne sait jamais quand il n’y a qu’un seul but.

Nisbet avec une tête brillante alors qu’il reste en vie sur le centre de McGinn de la droite.

Les Hibs ont eu leurs moments mais les Rangers ont été récompensés à deux reprises lorsqu’ils ont pris le relais.

Il était à 25 verges et le vétéran écossais était sur place pour le refuser.

Cela a été excellent au cours des 10 dernières minutes de l’équipe locale – ils ont disparu un peu mais ont rugi ici.

Patterson est également libre maintenant, mais il écarte un effort de la barre à 12 mètres.

Poursuit McGinn et remporte un tacle sur la ligne médiane après avoir raté une tête dans la surface adverse.

Les Hibs jouent vraiment bien ici et devraient être au moins de niveau car ils laissent passer une autre chance.

25 mètres et il laisse déchirer avec une raseuse qui s’éloignait toujours du but.

C’est un bon joueur malgré sa récente période de sécheresse comapritive. Vous pouvez voir pourquoi Steve Clarke et la myriade de scouts qui le regardent chaque semaine l’aiment.

Pas la même intention que dans les 20 premières minutes des hôtes mais ils sont en avance et ne sont pas en danger réel.

Les Rangers sont toujours agressifs au milieu du parc mais il y a une passivité dans leur jeu dans le dernier tiers.

Mannequins, feintes et courant dans l’espace – pas étonnant que Birmingham City soit si épris de lui.

Doidge et Boyle ont de nombreuses qualités mais l’homme à la tête du terrain en a les multiples compétences.

Don Robertson montre le carton jaune pour la simulation alors que Connor Goldson prétend qu’il est tombé facilement.

Les traingles et le mouvement fluide dans le dernier tiers ont embrouillé l’opposition tout au long de la saison et c’est encore une fois.

Quelle belle finition d’un serré alors qu’il touche le sol après que Hanlon ne dégage qu’à moitié.

Kent force alors un effort de 25 mètres, mais il effleure la surface et le but de Marciano.

Le grand attaquant est tellement dangereux à chaque fois qu’il joue et il a travaillé une course intelligente entre Goldson et Helander.

Marciano réussit bien à l’autre bout de fermer l’espace et de récupérer après une balle ratissée par Goldson.

15 minutes jouées et une montre décente, mais pas beaucoup de chances claires.

Ref: https://www.dailyrecord.co.uk

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!