Ebene Magazine – «Toutes les créatures, grandes et petites»: l’émission la plus douce de la télévision offre une fin émotionnellement honnête

0
11
Ebene Magazine - «Toutes les créatures, grandes et petites»: l'émission la plus douce de la télévision offre une fin émotionnellement honnête

[Note de l’éditeur: l’interview suivante contient des spoilers pour la saison 1 de «Toutes les créatures, grandes et petites», y compris la fin de la finale.]

«Toutes les créatures, grandes et petites» se sentent comme une force apaisante de nombreuses façons dans le monde télévisuel actuel, mais il se peut que l’une d’entre elles ne soit pas pleinement apparente avant les moments de fin de la spéciale de Noël qui clôt la première saison de l’émission sur PBS. Le septième chapitre de cette mise à jour d’adaptation – qui comprend également des cloches de traîneau surprises dans la musique du thème d’ouverture venteuse et des points d’intrigue importants motivés par la présence du gui – se termine sans que la saison ne voie jamais un véritable antagoniste.

« J’ai fait une règle assez tôt dans le processus selon laquelle je ne pense pas qu’il y ait de méchants dans cette pièce », a déclaré Vanstone. «Vous devez trouver ce drame dans un endroit différent. Et je pense que cette restriction, à bien des égards, vous oblige à être plus inventif dans la façon dont vous exprimez les émotions conflictuelles de ces personnages. « 

Oui, le personnage principal de la série, James Herriot (Nicholas Ralph), trouve un obstacle au bonheur avec Helen (Rachel Shenton), et quelques-uns des habitants de Darrowby sont parfois distraits. Mais vraiment, la chose la plus proche que «Toutes les créatures, grandes et petites» parvient à une force malveillante, ce sont les maux des animaux que James est appelé à guérir. De cette façon, les co-stars non humaines de la série sont devenues certains des personnages les plus mémorables de la saison.

C’est vrai dans la finale spéciale de Noël, avec une chienne enceinte Suzy devenant un élément clé dans la mise en mouvement du reste de l’épisode. Vanstone a déclaré que pour protéger les chiots de la vie réelle avant qu’ils n’aient eu la chance de se faire vacciner – procédure standard avant même l’année dernière – les acteurs réagissant à la nouvelle portée de la veille de Noël n’étaient pas réellement dans la même pièce.

Donc, même si Ralph respirait de l’air dans une réplique de chiot en caoutchouc réaliste, cette scène donnait toujours lieu à des battements émotionnels cruciaux. En regardant Suzy passer, assise dans un salon loin des angoisses imminentes du lendemain, James et Helen partagent un bref moment se tenant la main, reflétant l’heureux couple en face d’eux. Vanstone a déclaré que trouver ces moments plus calmes était un mélange spécial de planification au stade du script et des autres principaux contributeurs de l’émission prenant ces indices et suivant leurs instincts aussi.

«Je pense que le réalisateur, Andy Hay, a eu l’idée de Bert et Ann les reflétant. Donc, la moitié a été écrite, mais d’autres personnes y apportent ensuite leur propre chose », a déclaré Vanstone. «Notre mantra est toujours« Le petit est grand ». C’est une émission où nous tirons le plus grand parti des petites choses. C’est vrai dans la vraie vie. Nous essayons toujours de minimiser tout ce que nous pouvons et sommes convaincus que les téléspectateurs sont suffisamment intelligents pour le lire et où il va. « 

Le dernier épisode de la saison présente certains des points clés que Vanstone avait en tête depuis le début. Il a déclaré que sa trajectoire prévue impliquait des points de terminaison finaux pour les autres personnes sur l’orbite de James, y compris Mme Hall (Anna Madeley), Siegfried (Samuel West) et Tristan (Callum Woodhouse).

«Si vous avez un personnage qui apparaît à l’écran dans votre série, alors il doit avoir une vie intérieure et un monde intérieur. C’était très amusant de trouver cette force supplémentaire dans le rôle de Mme Hall », a déclaré Vanstone. «Pour moi, c’était toujours que son histoire se terminait par le souhait de son fils de rentrer à la maison à Noël et son cœur brisé quand il le faisait. Ce moment dans l’église, avec Siegfried là pour l’aider, était un moment qui était dans mon esprit depuis le début du travail sur cette série.

Mais encore une fois, montrant cette flexibilité pour suivre les forces des personnages et des interprètes, Vanstone a reconnu que certaines parties du plan original seraient beaucoup plus vraies et plus percutantes avec une approche légèrement différente. L’un des principaux changements concernait la réaction de Siegfried aux résultats finaux de l’examen vétérinaire de son jeune frère Tristan.

«Il allait toujours obtenir ses résultats à la fin de la journée. Mais au début, quand il a été conçu pour la première fois, il a échoué et Tristan et Siegfried se sont disputés à ce sujet », a déclaré Vanstone. «Mais en l’écrivant, nous avons eu le sentiment que nous avions poussé Siegfried si loin en révélant son réel désir de passer à autre chose avec Tristan qu’il a menti et l’a jeté sur le feu. C’est l’un de ces rares moments où le personnage commence à vous emmener avec l’histoire dans un endroit auquel vous ne vous attendiez pas vraiment. »

La préparation du mariage d’Helen – et la révélation que cela n’a pas eu lieu – devient l’une des grandes crêtes émotionnelles de la saison. Vanstone a déclaré qu’il n’avait jamais voulu que James rompe lui-même le mariage. Tracer la voie vers cette fin solennelle et laisser de côté certaines scènes clés auxquelles le public pouvait s’attendre signifiait avoir confiance dans le travail que les scénaristes et les interprètes de la série avaient fait tout au long de la saison.

«Je voulais inverser le trope de la personne essayant d’arrêter le mariage de celle qu’il aime. Si nous avons fait notre travail correctement, lorsque James entre et trouve Helen par elle-même, je pense que nous voulions simplement donner au public le mérite de pouvoir résoudre cela lui-même », a déclaré Vanstone. «Nous pourrions entendre un peu plus de ce qui s’est passé exactement au fur et à mesure que vous avancez vers la Série 2, et comment cela s’est réellement passé. Mais à ce moment-là, il était plus important de rester concentré sur la relation entre James et Helen.

James et Helen se tenant la main en sortant de l’église était une autre de ces images dès le départ qui ont aidé à mettre le reste du spectacle en mouvement. Mais plutôt que d’avoir un baiser triomphant avec des cordes gonflées et un envoi joyeux, c’est un endroit beaucoup plus sombre et ancré pour les quitter tous les deux. Cela vient en partie de l’idée que, malgré les vantardises ou les malentendus occasionnels, son futur mari Hugh (Matthew Lewis) n’est pas joué pour être une mauvaise personne. Il y a beaucoup d’amour et de compréhension dans ce spécial de Noël, et il n’ignore pas le contexte compliqué qui l’entoure parfois.

«Je pense qu’Helen aime vraiment Hugh. Elle a grandi avec lui et il a été une grande source de réconfort pour elle », a déclaré Vanstone. «Cela aurait une mauvaise image d’elle aussi s’il n’était qu’un méchant virevoltant de moustache parce que vous vous demanderiez pourquoi elle était amie avec lui depuis si longtemps en premier lieu. Nous avons donc toujours essayé d’être aussi honnêtes que possible. Si Helen et Hugh sont ensemble, il doit avoir un noyau décent. Ce n’est tout simplement pas le bon pour Helen et c’est peut-être ce qu’elle réalise. »

Avec la série déjà renouvelée et le début de la production de la saison 2 imminent, Valstone a déclaré qu’il était impatient de s’appuyer sur la chimie de l’équipe de Skeldale House et de suivre leurs histoires individuelles plus en profondeur. (Il a également fait allusion à l’apparition potentielle d’un nouveau type de bébé animal que la série n’a pas pu inclure dans ses premiers épisodes.)

«La série 1 est assez rétrograde pour Mme Hall et Siegfried. Je suis très heureux de les voir un peu plus impatients », a déclaré Vanstone. « C’est intéressant de voir James évoluer, son rôle dans le monde et où il va choisir d’être. »

Inscrivez-vous: restez au courant des dernières actualités cinématographiques et télévisées! Inscrivez-vous à nos newsletters par e-mail ici.

Cet article est lié à: Télévision et étiqueté Toutes les créatures grandes et petites, Ben Vanstone, PBS

Ref: https://www.indiewire.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!