EbeneMagazine – FR – Covid-19: Une semaine à grands risques pour l’exécutif

0
6

Du général de Gaulle à l’écrivain Maurice Genevoa, auteur de « Ceux 14 » sur les combattants de la Grande Guerre, ce début de semaine d’Emmanuel Macron sera un hommage aux « héros qui ont su résister à l’épreuve » (Dixit Elysée) Célébrations ( Note de la rédaction: ce lundi en colombien pour commémorer le cinquantième anniversaire de la mort du général et mercredi 11 novembre avec l’entrée de Maurice Genevois au Panthéon) est placé sous le thème de la «résilience», c’est-à-dire, telle que définie par la présidence, «la capacité des Français à résister à la tragédie de l’histoire, à toujours s’élever « La référence au présent transparent à l’ampleur de ces célébrations – trente personnes, pour des funérailles – nous rappelle le » tragique « de l’actualité

Certes, Olivier Ferrand a évoqué « une forme de ralentissement de l’évolution de l’épidémie », ce dimanche à France Inter, mais il ne s’agit que d’une diminution de la vitesse de reproduction, mais le ministre parisien de la Santé insiste sur le fait que « le nombre de cas doit diminuer autant Possibilité, nous n’avons pas.  » Il faudra attendre pour évaluer l’impact des actions du gouvernement, et ainsi en savoir plus sur le reste Il a ajouté: « Nous espérons atteindre le plateau, mais il n’y a aucune garantie. Ce n’est que le week-end prochain, que nous verrons s’il y a un impact significatif de l’emprisonnement », expliquons-nous à l’Elysée

Qu’il suffise de dire que les prochains jours seront décisifs. Il suffit d’entendre ce pasteur: «Là, nous serons à l’apogée» Un fantôme hante les âmes. »Si cette semaine les médecins commencent à trier les patients, alors nous entrons dans autre chose. Il fait exploser un conseiller du PDG lorsqu’un cadre ajoute à la majorité: « La semaine de la mort sera notre thème, il n’y aura pas de morts dans les couloirs »

A propos du programme de la semaine: Outre la réunion hebdomadaire du cabinet consacrée à Covid-19, le Premier ministre, Jan Castex, à propos d’une série de réunions sur les tests et les vaccinations et le Conseil de la Défense jeudi ou vendredi Attention, le gouvernement ne peut pas se permettre de répéter les hoquet et les erreurs des derniers jours Vendredi, une réunion des correspondants gouvernementaux a notamment rappelé à tous que la période requise pour la «solidarité» D’autant qu’il n’y a pas de consensus politique

A la tête de l’Etat, on se réjouit cependant que cet emprisonnement « bénéficie du respect de la grande majorité dans le monde. » Mais l’ouverture des écoles et des services publics est obligatoire, mais le pays n’est pas sous la cloche comme au printemps et les discussions sont vivantes Qu’en est-il des affaires dites non essentielles? « On ne peut pas encore le dire. Il est difficile de voir les résultats, même si les chiffres sont encore trop élevés », a répondu quelqu’un à l’Elysée. Cependant, l’exécutif se réserve le droit, en cas d’évolution positive en matière de santé, de le faire au cas par cas. Séparément, par type d’entreprise, plus tard «Qu’en est-il du resserrement du confinement? « S’il repart fort, oui, il y a une hypothèse sur un glissement d’hélice, c’est ce que l’entourage du président admet. Tout est sur la table: fermer les lycées, faire le point sur la situation dans les écoles, les services publics, travailler à distance. » Il y a tout un tas de positivité et de négativité. « 

L’incertitude qui plane cette semaine sur la voie à suivre « Personne ne sait quelle sera la situation à Noël. Tout dépendra de ce que nous observerons et de l’effet des mesures », convient Olivier Ferrand. Même les calculateurs du ministère de l’Économie se préparent à toutes les possibilités. « Nous ne pouvons pas écarter un scénario sombre Percy n’est pas là pour prédire la durée de l’emprisonnement, mais l’Etat doit être préparé. Dans le pire et dans le pire des cas, nous conserverons les moyens de financement de l’aide aux entreprises jusqu’au 31 décembre en cas de poursuite de la saisie », explique le ministre des Comptes publics, Olivier Deusubet. Il définit la question de la «prudence»

Maurice Genevoa, Panthéon, Première Guerre mondiale, ces 14 ans

EbeneMagazine – FR – Covid-19: Semaine à gros enjeux pour l’exécutif



SOURCE: https://www.w24news.com/news/ebenemagazine-fr-covid-19-une-semaine-grands-risques-pour-lexcutif/?remotepost=547907

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

Partners:

Journal D’Afrique (https://www.journaldafrique.com/)

Ebene News (https://www.ebenenews.com/)

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]