EbeneNews – FR – Schenker: L’impératif économique et la situation au Liban ont accéléré la conclusion de l’accord-cadre

0
12

OLJ / 02 octobre 2020 à 00h00

“C’est l’impératif économique et la situation au Liban qui ont accéléré la conclusion de cet accord-cadre”, a déclaré David Schenker AFP.

Quelques heures après que Nabih Berry a annoncé que le Liban et Israël tiendraient des pourparlers sous la médiation de l’ONU sur leurs frontières maritimes et terrestres contestées, le secrétaire d’État adjoint américain aux Affaires du Moyen-Orient, David Schenker, en charge du dossier de démarcation de la frontière avec Israël l’administration Trump, a déclaré hier lors d’un point de presse téléphonique avec plusieurs médias qu’il se rendrait au Liban le 14 octobre Il dirigera la délégation américaine pour la première session des négociations sur la délimitation des frontières maritimes «C’est l’impératif économique et la situation au Liban qui ont accéléré la conclusion de cet accord-cadre», a déclaré le diplomate américain, assurant qu’un accord sur la délimitation des frontières entre le Liban et Israël «profiterait aux deux pays». les ressources en hydrocarbures du rivage profiteront à tous les Libanais. C’est un patrimoine commun au peuple libanais “, a-t-il poursuivi

“Il nous a fallu trois ans d’efforts intenses pour parvenir à cet accord-cadre”, a-t-il rappelé, ajoutant que les États-Unis seront “les médiateurs et les facilitateurs des négociations”, tandis que “l’ONU jouera le rôle d’hôte institution et facilitation, alors que les négociations auront lieu à Naqoura, où les représentants du Liban et d’Israël tiendront leurs réunions mensuelles en présence d’officiers de la FINUL

Interrogé sur la question de la délimitation des frontières terrestres, le responsable américain a précisé qu’il s’agit d’un processus “séparé”, alors que le président de la Chambre Nabih Berry l’avait présenté comme étant concomitant à l’examen des frontières maritimes Selon M Schenker , il doit être traité séparément et faire l’objet de discussions qui ont généralement lieu dans le cadre de négociations tripartites entre le Liban, la FINUL et Israël

David Schenker a ajouté que l’accord est également un processus distinct du paquet de sanctions imposé par l’administration américaine aux proches associés du Hezbollah. Liban, précisant que son gouvernement poursuivra ce combat

En réponse à une question, le responsable américain a fait remarquer que l’accord-cadre ne signifiait pas “une normalisation des relations avec Israël”, alors que plusieurs États du Golfe ont récemment conclu des accords dans ce sens et que d’autres pourraient suivre, selon lui ” Les pays de la région qui se sont engagés à normaliser leurs relations avec Israël ont décidé de donner la priorité à leurs intérêts économiques “, a-t-il déclaré.

M Schenker a mené une série de voyages aller-retour entre Beyrouth et Tel Aviv l’année dernière dans le cadre d’une médiation américaine entre Israël et le Liban sur la démarcation des frontières terrestres et maritimes

La résolution de ce problème est importante pour les projets d’exploration d’hydrocarbures en Méditerranée au Liban, car les travaux ont commencé fin février 2020 dans le bloc 4 de la zone économique exclusive du pays David Schenker a déclaré lors d’un point de presse le 7 septembre que “des progrès progressifs” étaient en cours fait sur ce dossier

La résolution du différend frontalier est vitale pour le Liban, en retard dans l’exploration de ses ressources offshore et enlisé pendant un an dans sa pire crise économique depuis des décennies

Dans le processus, Israël a confirmé les négociations à venir. Ces “pourparlers directs” auront lieu après la fête juive de Souccot qui se terminera le 10 octobre, dans une base de la FINUL à Naqoura, selon un communiqué du cabinet du ministre israélien de la Énergie, Youval Steinitz

Washington a pour sa part salué l’accord “historique” conclu “sous l’égide des Etats-Unis.” L’accord “est le résultat de près de trois ans d’intenses efforts diplomatiques” de Washington, a déclaré le secrétaire d’État Mike Pompeo dans un communiqué ” L’accord entre les deux parties sur un cadre commun de discussions maritimes permettra aux deux pays d’entamer des pourparlers, ce qui peut conduire à plus de stabilité, de sécurité et de prospérité pour les Libanais ainsi que pour les Israéliens “, a-t-il ajouté

Quelques heures après que Nabih Berry a annoncé que le Liban et Israël tiendraient des pourparlers sous la médiation de l’ONU sur leurs frontières maritimes et terrestres contestées, le secrétaire d’État adjoint américain aux Affaires du Moyen-Orient, David Schenker, en charge du dossier de démarcation des frontières avec Israël en l’administration Trump, un

C’est à nous d’assurer une information de qualité et à vous, cher lecteur, de nous soutenir en vous abonnant

Vous acceptez de recevoir nos newsletters et nos offres Vous pouvez
se désinscrire à tout moment *

En créant ce compte, vous reconnaissez avoir lu
des conditions générales d’utilisation et de la politique de confidentialité et vous les acceptez

Vous avez déjà un compte L’Orient-Le Jour? moi-même
se connecter

Chers lecteurs, pour que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L’Orient-Le Jour, nous vous demandons de jeter un œil à notre charte de modération

Votre commentaire n’a pas pu être envoyé car il contient plus de 1500 caractèresVeuillez le réduire et le renvoyer

En vous abonnant à L’Orient-Le Jour, vous contribuez à préserver son indépendance financière et donc éditoriale

Liban, Israël, Nabih Berri, Hezbollah, Parlement libanais, Négociation

EbeneNews – FR – Schenker: L’impératif économique et la situation au Liban ont accéléré la conclusion de l’accord-cadre



SOURCE: https://www.w24news.com/news/ebenenews-fr-schenker-limpratif-conomique-et-la-situation-au-liban-ont-acclr-la-conclusion-de-laccord-cadre/?remotepost=363701

Partners:

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!