EbeneNews – La Côte d’Ivoire est-elle vraiment le pays africain le plus attractif pour les investisseurs du continent?

0
9

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, augmenter la pertinence du contenu informationnel et optimiser le ciblage publicitaire, nous collectons des informations techniques anonymes à votre sujet, notamment lors de l’utilisation des outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personnelles est décrit dans détails dans la politique de confidentialité Les technologies que nous utilisons pour ce faire sont décrites en détail dans la politique de cookies et enregistrement automatique

En cliquant sur “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées aux fins décrites ci-dessus

Vous pouvez modifier votre choix et retirer votre consentement en utilisant tout autre moyen indiqué dans la politique de confidentialité

Selon le Africa CEOs Survey, la Côte d’Ivoire est le pays le plus attractif pour le secteur privé africain pour les investissements en 2020, devant des économies plus efficaces comme le Kenya, le Ghana et le Maroc Un classement qui laisse perplexe Séraphin Prao, docteur en économie

Il ressort de l’édition 2020 du Africa CEOs Survey, publié fin septembre par le cabinet Deloitte en collaboration avec le Africa CEO Forum, que le top 10 des pays africains les plus attractifs pour les PDG entreprise africaine reste dominé, pour la deuxième année consécutive, par la Côte d’Ivoire Le pays mène, dans l’ordre, le Kenya, le Ghana, le Sénégal, le Rwanda, l’Éthiopie, le Nigéria, le Maroc, la République démocratique du Congo et l’Afrique du Sud

Selon le professeur, c’est généralement après une analyse rigoureuse de certains fondamentaux que les chefs d’entreprise décident d’investir dans un pays donné Et pour une bonne analyse, a-t-il expliqué, “il faut, de manière pédagogique, constater que les déterminants de l’investissement direct étranger (IDE) peuvent être classés en trois groupes: macroéconomique, microéconomique et institutionnel “

Sur le plan macroéconomique, on retrouve le climat des affaires qui est un facteur très important pour espérer attirer des capitaux vers un pays mais aussi la qualité des infrastructures (routes, écoles, eau, électricité, fibre optique), la fiscalité, l’économie croissance, image du pays à l’étranger Au niveau microéconomique, le capital humain est essentiel, mais aussi la compétitivité des sociétés, le dynamisme du tourisme et l’entrepreneuriat Enfin, au niveau institutionnel, il faut s’appuyer sur la qualité des institutions (politiques, financières et bancaires), le niveau de corruption et le niveau de développement du système financier

Selon la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), les IDE en Côte d’Ivoire ont augmenté de 35% sur la période 2016-2018 Ils sont ainsi passés de 577 millions à 913 millions de dollars (323 milliards à 510 milliards CFA francs) Le pays est présenté comme le plus attractif de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA, qui compte huit États) avec 28% de parts, contre 20% pour le Sénégal et 15% respectivement pour le Mali et le Niger

En revanche, sur les 11 milliards de dollars (6153 milliards de francs CFA) d’IDE reçus pendant cette période par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO, qui comprend les huit États de l’UEMOA plus sept autres dont le Nigeria et le Ghana) , la part de la Côte d’Ivoire est marginale Elle ne représente que 54%, loin derrière les 32% du Nigéria et les 30% du Ghana

📈 En 2019, les IDE en Côte d’Ivoire ont augmenté de 627% Ces flux correspondent à 1009 millions de dollars et positionnent le pays à la 3ème place, après 1⃣Nigéria et 2⃣ Ghana 👇🏾Pour plus d’informations https: // tco / i5UckFyrOh

Et au niveau mondial, les choses se compliquent encore avec une part de seulement 006% pour le pays

Autre indicateur, selon lui, du caractère «subjectif» de cette étude: la catégorie cible est différente d’un rapport à l’autre Dans un cas, il ne s’agit que d’investisseurs africains (Africa CEOs Survey), dans l’autre, internationaux investisseurs, y compris africains (rapport de la CNUCED)

Ce simple constat, selon le professeur, “conduit à s’interroger un peu plus sur le rapport du cabinet Deloitte, qui fait polémique quand on considère l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire”

L’environnement des affaires dans un pays peut être évalué au regard de paramètres tels que le niveau de corruption, l’indice de facilité de faire des affaires établi en 2003 par la Banque mondiale et l’indice de développement humain (IDH) élaboré en 1990 par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)

Dans son rapport Doing Business 2020, la Banque mondiale classe le pays au 110e rang sur 190 États en termes de facilité de faire des affaires À titre d’illustration, il faut plus de 200 heures pour accomplir les formalités douanières d’exportation pour le transport maritime contre 13 heures dans les économies de l’OCDE à revenu élevé

De plus, selon le rapport 2019 de Transparency International sur l’indice de perception de la corruption, la Côte d’Ivoire se classe 106e sur 180 pays dans le monde pour la corruption dans le secteur public

“Quand on regarde tous ces indicateurs qui constituent un véritable tableau de bord pour les investisseurs, on voit que de nombreux pays devancent la Côte d’Ivoire De plus, après avoir enregistré un taux de croissance qui est en moyenne de 8% depuis 2012, le pays s’attend à un taux prévisionnel d’environ 35% en 2020 en raison de la crise liée au Covid-19 Dans tout cela, il ne faut pas oublier de souligner que, comme chacun le sait, le pays traverse une crise pré-électorale qui risque d’entraîner une nouvelle crise post-électorale “, a déclaré Séraphin Prao

Selon lui, au vu de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire qui s’annonce déjà tendue (à cause de l’élection présidentielle) en 2020, il y a normalement un comportement attentiste des investisseurs vis-à-vis des à-vis du pays

En cliquant sur «Publier», vous acceptez que les données personnelles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter le contenu publié sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personnelles est décrit en détail dans la politique de confidentialité

Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre politique de confidentialité pour nous conformer au règlement général sur la protection des données (RGPD), un nouveau règlement de l’UE entré en vigueur le 25 mai 2018

Veuillez consulter notre politique de confidentialité Elle contient des détails sur les types de données que nous collectons, comment nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données.

Puisque vous avez déjà partagé vos données personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, pour continuer à l’utiliser, veuillez cocher la case ci-dessous:

Si vous ne souhaitez pas que nous poursuivions le traitement de vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions ou des préoccupations concernant notre politique de confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

L’inscription et l’identification de l’utilisateur sur les sites Web de Sputnik via l’un de ses comptes de réseaux sociaux indiquent l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser à l’égard des autres participants à la discussion, aux lecteurs et aux personnes mentionnées dans les articles

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues autres que celle du contenu principal de l’article

Sur toutes les versions linguistiques du site sputniknews, les commentaires publiés par les utilisateurs peuvent être modifiés

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page ou de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de violation par l’utilisateur des règles d’écriture des commentaires ou de détection dans les actions de l’utilisateur pour les signes d’un tel violation

L’utilisateur peut lancer la procédure de récupération de son compte / déverrouillage de l’accès, en écrivant une lettre à l’adresse e-mail suivante: La lettre doit contenir: moderatoren @ sputniknewscom

Si les modérateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, ce sera le cas

En cas de violation répétée des règles et de blocage répété, l’accès utilisateur ne peut pas être rétabli Le blocage, dans ce cas, est définitif

EbeneNews – La Côte d’Ivoire est-elle vraiment le pays africain le plus attractif pour les investisseurs du continent?


SOURCE: https://www.w24news.com

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!