World news – J.K. Rowling accusée de transphobie : un héros d’Harry Potter vole à son secours

0
10

Dernièrement, J.K. Rowling ne se fait pas beaucoup d’amis. Accusée de transphobie après avoir tenu des propos équivoques à de multiples reprises, la créatrice des livres Harry Potter s’est mise à dos de nombreuses personnes qui gravitent autour de l’univers de ses ouvrages. Mais voilà qu’une lueur apparaît dans ce sombre paysage, puisque l’auteure britannique a trouvé soutien… chez Robbie Coltrane, l’ancien interprète du géant Rubens Hagrid. C’est bien simple : pour le comédien de 70 ans, le public “s’offusque trop facilement”.

Interrogé à propos de la polémique transphobe sur les ondes de Radio Times, l’acteur a affirmé qu’il était du côté de J.K. Rowling. “Je ne crois pas que ce qu’elle a dit soit vraiment grave, a-t-il souligné. Je ne sais pas. Je crois qu’il y a toute une génération sur Twitter qui traîne un peu en attendant d’être offensée. Mais ils n’auraient pas gagné une vraie guerre, si ? Je parle un peu comme un vieil homme grincheux, mais je me dis ‘Oh, passez à autre chose. Soyez sages, tenez-vous droit et continuez à vivre.’ Mais je n’ai pas trop envie d’être impliqué dans tout ça à cause de toute la haine que je pourrais recevoir derrière. Je n’ai pas besoin de ça dans ma vie.”

Plus les jours passent, plus les comédiens qui ont tourné dans la saga Harry Potter se désolidarisent de J.K. Rowling. Tour à tour, Daniel Radcliffe et Emma Watson ont démontré leur amour pour la communauté trans, qu’importe ce qu’en pensait l’écrivaine. “Les personnes trans sont très exactement ce qu’elles disent qu’elles sont, a précisé l’ancienne Hermione Granger sur les réseaux sociaux. Ces personnes méritent de vivre leur vie sans qu’on remette ce fait constamment en question, sans qu’on leur dise qu’elles ne sont pas ce qu’elles assurent être.”

Rappelons que, depuis des semaines, J.K. Rowling cumule les maladresses. En likant des tweets qui expliquent que les femmes trans ne sont “que des hommes en robe”, en remettant en question la notion de genre, en ne cessant jamais de s’exprimer sur des thématiques qu’elle ne maîtrise pas forcément. La cerise sur le gâteau ? Le mardi 15 septembre 2020, elle a sorti un nouvel opus des aventures de Cormoran Strike dans lequel le détective poursuit un serial killer “qui s’habille comme une femme” pour s’en prendre à ses victimes. Dans le deuxième tome de ces livres qu’elle écrit sous le pseudonyme de Robert Galbraith, elle décrivait déjà un personnage trans comme étant “instable et agressif”. Voilà qui commence, sans doute, à faire un peu beaucoup…

Source: https://www.purepeople.com/article/j-k-rowling-accusee-de-transphobie-un-heros-d-harry-potter-vole-a-son-secours_a403838/1

World news – J.K. Rowling accusée de transphobie : un héros d’Harry Potter vole à son secours

Laisser un commentaire, votre avis compte!